PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

PARIS, France (08h40) – Le présentateur vedette de la Chaîne parlementaire (LCP) Frédéric Haziza fait l’objet d’une enquête préliminaire par le parquet de Paris pour des agressions sexuelles présumées sur la journaliste Astrid de Villaines. Peut-on le laisser encore présenter des émissions, lui, un harceleur patenté ? La jeune journaliste Astrid de Villaines (photo en dessous) ne sera-t-elle pas accusée d’antisémitisme, la spécialité de Frédéric Haziza dès qu’il est mis en cause dans un dossier ?

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après les accusations d’agression sexuelle portées à l’encontre de Frédéric Haziza. Buzzfeed qui a révélé l’affaire publie d’autres témoignages, anonymes, décrivant des comportements et propos déplacés de Frédéric Haziza envers des… collaboratrices. Le titre comportant « serial harceleur sexuel » n’est pas un hasard…

La société des journalistes de la chaîne, « unanimement choqués par l’ampleur et le contenu de ces révélations », demande « un retrait de l’antenne ainsi qu’une mise à pied à titre conservatoire de Frédéric Haziza ».

3 COMMENTAIRES

  1. Espérons que cet arrogant d’Haziza, mais aussi chouineur, c’est tout le paradoxe, sera condamné pour les faits qu’il lui sont reprochés.
    Quoi qu’il en soit, cette info est croustillante.

    • Vous voulez dire un juif sioniste défend un autre juif sioniste. Ne faisant pas l’amalgame avec tout les juifs, car certains d’entres eux sont antisionistes.
      Bien à vous 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE