PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

HAMA, Syrie (00h01) – Le soi-disant Etat islamique (Daesh) refait surface là où personne ne l’attendait. Il a lancé une nouvelle offensive dans la province du nord-est du gouvernorat de Hama, ciblant à la fois les territoires contrôlés par l’Armée arabe syrienne, et ceux des « rebelles » djihadistes .

Daesh a commencé son offensive cette semaine en prenant plusieurs villes le long de l’axe Hama-Idlib, villes récupérées entre les mains des rebelles djihadistes de Hayat Tahrir Al-Sham.

Avec Hayat Tahrir Al-Sham (HTS) face à un assaut massif de l’Armée syrienne, ils ont été contraints de concéder plusieurs zones à l’Etat islamique afin de protéger leurs territoires au plus profond d’Idlib.

L’avancée de l’État islamique contre HTS les a finalement menés aux lignes de l’Armée syrienne dans le sud d’Idlib, où ils ont pu lancer plusieurs attaques près de l’aéroport militaire d’Abu Dhuhour.

À la suite de cette attaque, l’Armée syrienne a été contrainte de redéployer certains de ses soldats des lignes du HTS vers la partie sud-est de l’aéroport d’Abu Dhuhour afin de repousser les terroristes de l’État islamique.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE