PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

L’artiste camerounais One Love, connu pour ses paroles moralistes, vient de commettre un nouvel « impair ». Savoureux musicalement. « Scandaleux » lyriquement sans doute, pour les supporters du président Camerounais Paul Biya, à qui il demande de « dégager » dans un nouvel opus intitulé « David et Goliath ». Ah, sacrilège ! Au moment où de nombreux camerounais, au sein de son parti le Rassemblement démocratique du peuple Camerounais (RDPC) au pouvoir lui demandent de se représenter pour la prochaine élection, ça fait désordre.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

Artiste conscient et engagé, politiquement incorrect, One Love a toujours traité des sujets de société avec ferveur. Entre autres, Boko Haram, en passant par sa dénonciation des paroles « obscènes » dans certaines chansons d’artistes connus. Il est ainsi fait One Love, et personne ne le changera.

one love

One Love – Président dégage

Dans ce concert de la revendication politique, One Love chante aussi la femme. Il la caresse, la chatouille et parfois la lynche avec saveur. Dans « Revenge Attitude », parodie musicale, il est love (signifie dans le jargon camerounais est amoureux) de Brenda Biya, fille cadette du président Paul Biya, et de Mme Nathalie Koah, auteure du livre « Revenge Porn ».

One Love – Revenge Attitude

 

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE