PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

L’ex-président français Nicolas Sarkozy est arrivé mardi chez des juges d’instruction pour être entendu sur de fausses factures et les comptes de sa campagne présidentielle de 2012, une affaire qui pourrait conduire à son inculpation. Ce qui est étonnant, malgré de nombreuses preuves sur le financement libyen de sa campagne de 2007, toujours rien.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

Néanmoins, avec toujours la chance de s’en sortir, l’ancien chef de l’Etat peut cependant ressortir de l’audition sous le simple statut intermédiaire de « témoin assisté ». Ce qui serait une insulte à la vérité. Passons.

L’enquête Bygmalion, du nom de la société qui organisait ses meetings de campagne, porte sur un système de fausses factures pour cacher une explosion du plafond légal des dépenses pour la présidentielle, fixé à 22,5 millions d’euros.

PARTAGER

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE