PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

Le mensonge sur les frappes russes en Syrie, était réglé comme du papier à musique. Alors qu’Alep est en train de vivre ses derniers jours d’occupation terroriste, les frappes russes vont s’intensifier. Une stratégie victorieuse que la « grande presse » occidentale n’arrive plus à commenter, se contentant de dire que les bombardements russes tuent des civils. Un déni de la vérité qui fait suite à l’impertinence qui avait suivi le début des opérations russes, décriées. Aujourd’hui, on sait que seule la Russie a infiltré Daesh, avec des personnes dévouées, et qui guident les frappes russes contre…Daesh.

Après de violents frappes aériennes russo-syriennes depuis hier, et à l’aube, aujourd’hui, l’armée arabe syrienne et les forces populaires ont poursuivi leurs progrès dans la province de Raqqa. Des opérations tous azimuts en direction de trois secteurs clés, le long de la route stratégique de Asriya.

Sur le terrain en direction de Raqqa, les unités de l’armée avançaient vers le village d’al-Zakiyeh al-Mahdoum, le village Mohammad Zeib Maskana et de la ville d’al-Tabaqa. Des dizaines de terroristes ont été tués et blessés dans de violents affrontements avec les troupes gouvernementales. Après de violents bombardements russes sur des convois de Daesh en fuite, les forces gouvernementales syriennes ont pris aussi d’assaut les lignes de Daesh près de la petite ville de Zahiyeh et saisi trois montagnes stratégiques et plusieurs collines dans la région, leur permettant de contrôler au loin les mouvements des terroristes aux abois. Raqqa se rapproche à grand pas, au grand dam des ennemis de la Syrie.
Sur le terrain, à travers toute la Syrie, les terroristes déposent les armes. Aujourd’hui encore, au moins 135 terroristes ont déposé les armes et se sont rendus aux autorités syriennes.

2 COMMENTAIRES

  1. C’est une bonne nouvelle çà ! Surtout Raqqa qui est considérée comme le QG de daesh. Il va être temps que tout çà se termine ; depuis février 2011, la Syrie entame sa 6ème année de guerre.
    Le barrage de Taqba reste préoccupant.
    Les terroristes de l’Etat islamique (Daech) se servent du plus grand barrage de Syrie pour abriter leurs chefs :
    http://www.lemag.ma/Daech-utilise-un-barrage-syrien-comme-QG_a93978.html
    http://www.directmatin.fr/monde/2016-01-25/un-barrage-sur-leuphrate-comme-arme-potentielle-pour-daesh-721237

LAISSER UN COMMENTAIRE