PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

Voilà donc un pays qui, prenant ses aises, s’arroge le droit de bombarder un autre pays, sous prétexte que ces bombardements sont effectués pour sa sécurité. Le plus inquiétant dans cette affaire et que, après les envolées lyrique françaises et américaines, pour condamner cette violation flagrante de la souveraineté de la Syrie, plus rien. Pire, l’ONU se tait…

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

Il n’y  pas longtemps pourtant, ce même pays, la Turquie, dans des déclarations contradictoires, manipulatrices et surtout clownesques, bombardait un aéronef russe. Ses compères de l’Otan arguaient alors qu’il a le droit de se défendre. La Turquie d’Erdogan est-elle envoyée par ceux que vous savez pour que l’escalade se déclenche en Syrie, avec la complicité de l’ONU ? Il y a de quoi se poser cette question.

Erdogan, le tueur-menteur, ennemi juré des Kurdes, veut exterminer ces derniers, non seulement en Turquie, mais aussi en Irak et même en Iran. De quel droit ? Mais, pas seulement, les bombardements turques en Syrie visent aussi à apporter un soutien à Daesh, mal en point. En ces temps de comportements dégénérés, cherchez Erdogan, coupable de crimes contre l’humanité.

La Turquie oeuvre pour entraver tout règlement de la crise en Syrie. Il n’y a pas de doute possible. Alors que les accusations proférées contre les forces russes sont infondées, des sources fiables précisent même que, les hôpitaux bombardés récemment en Syrie sont le fait de la Turquie ou des Etats-Unis. La Russie a réclamé hier, au Conseil de sécurité, de mettre sur le tapis la question de l’agression turque contre les territoires syriens.

Que va dire l’ONU, ce machin ?

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour.
    L’Amérique dans l’agonie de sa suprématie, voit l’éradication en cours de ses terroristes de DAESH. Elle tente l’une de ses dernières cartes, si ce n’est la dernière, le proxy erdogan, pour déclencher une guerre contre la Russie par les sous-fifres européens, comme d’habitude (première, deuxième guerre mondiale) loin de chez elle. Hors ni Paris, ni Londres ne veulent recevoir une bombe A sur la figure. L’Amérique, qui ne connaît que la guerre des lâches, bombarder à 11000 m d’altitude, contre une défense aérienne efficace, ne peut rien faire.
    Le futur de la diplomatie UE-US en chanson, les paroles de l’œuvre musicale ci-dessous sont… parfaites. Également dédiée à jacques attali et bernard henri lévy, les suppôts du diable qui supervisent la politique étrangère de la France, donc aujourd’hui, le pauvre jean-marc ayrault qui fait un retour par la petite porte dans le bal des menteurs. Sincèrement, une majuscule à leur nom est au delà de mes forces. Petit monde qui rêvait d’un nouvel ordre avec Jérusalem pour capitale mondiale !!!. Le nouvel ordre mondial est mort en Syrie. Messieurs, peut-être souhaitez-vous recevoir son cercueil ??, adressez une demande à M. Bachar Al Assad, Damas.
    La chanson : http://lyricstranslate.com/fr/taps-miller-ferme-la-bouche-lyrics.html

  2. Oh là là Allain Jules, c’est un excellent article. Cà mérite d’être souligné.
    Bombarder sciemment des hôpitaux, des écoles et que sais-je encore, est passé dans les mœurs de ce monde inhumain, aux comportements dégénérés comme vous dites.

LAISSER UN COMMENTAIRE