PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

C’est la même rengaine, la même folie, les mêmes phrases, aucune vision depuis….5 ans. Le seul but de cette soi-disant opposition est de s’asseoir sur le fauteuil du président syrien Bachar al-Assad, sans rien proposer. Aujourd’hui, elle clame haut et fort le départ de Bachar al-Assad mort ou vif. Rien que ça.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

A la veille de la reprise des négociations intersyriennes de Genève, cette « opposition » frappadingue, inconnue en Syrie, agrégat de salafistes et takfiri ne fait que la volonté de Riyad ou de Paris, tel un psittacidé qui répète et déclame sa récitation depuis des lustres…

Le bouquet a été atteint hier, avec la sortie du salafiste patenté, financé par la très grande démocratie saoudienne Mohammed Allouche. Dans une déclaration, il précise: « Nous considérons que la période de transition doit débuter avec la chute ou la mort de Bachar al-Assad », ajoutant: Cette transition « ne peut pas commencer avec la présence de ce régime ou avec le chef de ce régime encore en place ». C’est pas drôle tout ça ? La réalité est toute autre.

En effet, ces gens-là restent dans le même registre depuis 5 ans parce qu’ils n’ont aucune autre alternative à proposer à leurs soutiens. Mais surtout parce qu’ils ont peur des élections présidentielles et législatives annoncées sous l’égide de l’ONU dans 18 mois. Damas accepte le principe alors que le président Assad a été élu en 2014 pour…7 ans. Dans fait donc des concessions.

Walid Mouallem, chef de la diplomatie syrienne a rétorqué à ces apprentis sorciers obligés de participer aux négociations, ceci: « Nous ne négocierons avec personne qui veut discuter de la présidence. Bachar al-Assad est une ligne rouge. S’ils (les responsables de l' »opposition ») veulent continuer avec cette approche, ce serait mieux qu’ils ne viennent pas ». Et toc !

1 commentaire

  1. « discuter de l’avenir du président Bachar el-Assad » ????

    En somme, ils veulent obtenir par la force de négociation ce qu’ils ont perdu par la force des armes et du ….vote du peuple syrien !!!
    Fallait pas commencer par la guerre!

LAISSER UN COMMENTAIRE