PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

Cette journée sera déterminante pour Mme Nathalie Koah. En effet, en appel, on saura si son livre-autobiographique, « Revenge Porn », sera mis en vente ou pas. Bref, si la justice confirme son interdiction. Au-delà de la non publication ou pas, il y a en fond, l’aveu de son ancien petit ami qui confirme qu’il y a eu une relation. C’est acté. Il parle de « vie privée » pour justifier cette interdiction.C’est déjà une grande victoire pour Mme Nathalie Koah…

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter

Après notre premier entretien avec Mme Nathalie Koah, celui qui parlait de questions judiciaires et relatif à la sortie avortée de son livre, voici une nouvelle façade assez méconnue de cette dame. La battante ne se contente pas de parcourir le monde mais, le fait dans le but de créer des emplois et de satisfaire ses clientes.

LIRE AUSSI: INTERVIEW VIDÉO. Nathalie Koah, auteure de « Revenge Porn », sur MamAfrika TV

Alors qu’avec cette « affaire Koah », on peut constater avec amertume que la femme camerounaise est niée, laminée, refusée, méprisée, tuée, enfermée, négligée, accusée, Nathalie Koah refuse ce destin tout tracé. Elle dit non aux sommations de cette société patriarcale. Elle refuse de se taire. C’est tout à son honneur. Rendez-vous mercredi pour la troisième et dernière partie de notre entretien. Vous y découvrirez une Nathalie Koah très spéciale: soeur, aux fourneaux ou ailleurs dans ses jardins privés…

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE