PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

Plus colorée qu’en France, avec à la manoeuvre LL Cool J, la 58e édition des Grammy Awards s’est déroulée le 15 février au Staples Center à Los Angeles. Comme prévu, la jeune chanteuse Taylor Swift et le rappeur Kendrick Lamar ont triomphé, raflant la plupart des trophées.

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

Avec onze nominations, autant.. presque Michael Jackson avec son album «Thriller»(12), le rappeur de 28 ans, Kendrick Lamar figurait parmi les grands favoris de cette grand-messe américaine qui récompense chaque année les grands noms de la musique américaine. L’interprète de «To pimp a butterfly» a fait fort. C’est le retour du rap conscient, dit politisé.

Il dit les maux/mots justes, va à la Maison Blanche avec un jean destroy, s’en fout du protocole, est simple mais incisif…Un grand bonhomme ce Kendriclk Lamar, qui fait triompher à nouveau le « vrai rap », comme le dirait mon frère et ami Christian Gervais Medjo…

PALMARÈS

Meilleur album de l’année

Taylor Swift : 1989

Chanson de l’année (remis aux auteurs et compositeurs)

Ed Sheeran : Thinking out loud

Révélation de l’année

Meghan Trainor

Meilleur enregistrement de l’année (remis aux interprètes)

Mark Ronson feat Bruno Mars : Uptown funk

Meilleure performance pop en solo

Ed Sheeran : Thinking out loud

Meilleure performance par un duo ou un groupe de pop

Mark Ronson feat Bruno Mars : Uptown funk

Meilleur album de rock

Muse : Drones

Meilleur album de rap

Kendrick Lamar : To pimp a butterfly

Meilleur album de musique alternative

Alabama Shakes : Sound and color

Meilleur album de musique électronique

Skrillex and Diplo : Skrillex and Diplo present Jack U

Meilleur album de musique du monde

Angelique Kidjo : Sings (Bénin/ Luxembourg)

PARTAGER

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE