PARTAGER

MamAfrika TV | Par Allain Jules

Toujours le premier pour faire le spectacle, Neymar a pour habitude d’effacer ses adversaires avec des gestes venus d’ailleurs. Entre des passements de jambes dingues, des sombreros de toute beauté, tout en plein de maîtrise, cette fois-ci, il n’a pas pu dribbler le fisc brésilien…

>>> Suivez-nous sur Facebook

>>> Suivez-nous sur Twitter 

La justice brésilienne a gelé une partie des biens du capitaine de l’équipe nationale de football et star du FC Barcelone, Neymar, soupçonné d’évasion fiscale. Leur montant s’élève à 192 millions de reals (43 millions d’euros), a rapporté lundi le site brésilien Universo Online (UOL).

Un jet privé, un yacht, des comptes bancaires et des propriétés de l’attaquant dans six villes brésiliennes ont été saisies.

Les autorités fiscales réclament 63,6 millions de reals (14,3 millions) au joueur et à sa famille, suspectés de les avoir soustrait entre 2011 et 2013 au moyen de sociétés écrans.

La justice a ordonné de geler le triple du montant concerné à titre d’amende comme le prévoit les cas d’évasion fiscale.

Les autorités brésiliennes se penchent aussi sur le transfert du joueur du club brésilien de Santos au FC Barcelone dont le montage aurait pu léser le fisc brésilien. La justice espagnole enquête également sur les modalités de ce transfert et les éventuelles évasions fiscales qui en ont découlé.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE