PARTAGER

MamAfrika TV l Par Allain Jules

WASHINGTON DC, Etats-Unis (00h04) – Les Etats-Unis ont annoncé qu’ils offraient un total de 12 millions de dollars en récompenses pour la capture de deux membres du Hezbollah, affirmant que le groupe chiite planifie des attaques à l’intérieur des Etats-Unis. L’annonce intervient alors que Washington envisage d’annuler l’accord nucléaire iranien.

Une prime de 7 millions de dollars s’applique à Talal Hamiyah, responsable des opérations extérieures du Hezbollah. Fouad Shukr, haut responsable militaire du groupe, est accusé d’avoir participé à un attentat à la bombe perpétré à Beyrouth en 1983 et qui a tué 241 soldats américains.

« Nous estimons que le Hezbollah est déterminé à se donner une potentielle option hors de son pays d’origine pour le terrorisme », a déclaré Nicholas Rasmussen, directeur du Centre américain de lutte contre le terrorisme, citant des arrestations récentes de membres présumés du Hezbollah à New York et au Michigan. « Et c’est quelque chose que ceux d’entre nous dans la lutte contre le terrorisme prenons très, très au sérieux. »

Depuis le 8 octobre 1997, le département d’État a désigné le Hezbollah comme une organisation terroriste. Cette annonce intervient alors que Washington envisage d’annuler l’accord nucléaire iranien, sachant que l’Iran soutien le Hezbollah, qui n’est nullement une organisation terroriste.

1 commentaire

  1. Sacrée blague, le Hezbollah n’est pas une organisation terroriste mais un mouvement de Résistance libanais face au régime sioniste israélien depuis que celui-ci avait, dans les années 80, occupé une partie du Liban.
    En outre, le Hezbollah est une des seules entités dans le monde (avec la Syrie, l’Iran et la Russie) à réellement lutter contre l’organisation terroriste, Daech.
    Décidemment, la politique US se noie dans ses propres contradictions.

LAISSER UN COMMENTAIRE