PARTAGER

MamAfrika TV |  Par Allain Jules

HOMS, Syrie (16h35) – Sous la pression des Forces gouvernementales, et asphyxiés, les terroristes ne savant plus où donner de la tête. Au moins 2000 personnes ont quitté le dernier district insurgé de la ville centrale de Homs, Al-Waer, selon un accord conclu plus tôt avec le gouvernement syrien.

Le lot des partants, qui comprend environ 150 terroristes, est le premier contingent qui quittera le district d’Al-Waer dans les prochaines semaines.

Un accord négocié par la Russie a été conclu la semaine dernière entre les forces « rebelles » et le gouvernement syrien dans lequel les militants ont accepté de rendre leur dernier bastion et éventuellement d’être évacués vers la campagne du nord de Homs, Idlib ou Jarabulus, près de la frontière turque.

Lire aussi : EXCLUSIF. Interview: Patrick Mbeko, auteur de « Objectif Kadhafi »

Environ 20 000 personnes, dont 300 militants, ont manifesté le désir d’être transférées dans l’une des trois zones convenues ci-dessus. On s’attend à ce que ce nombre atteigne 30 000 au début de la mise en œuvre de l’accord. Quelque 10 000 personnes, en majorité des non combattants, ont choisi de rester après que leur statut a été réglé par les autorités syriennes.

En retour, le siège imposé par les Forces gouvernementales sera immédiatement levé. Les convois d’aide auront également un accès libre et facile dans le district.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE