PARTAGER

MamAfrika TV l Par Allain Jules

DAMAS, Syrie (11h50) – Laminée sur le plan militaire, perdant chaque jour davantage du terrain, finalement, l' »opposition armée syrienne » a confirmé sa participation aux pourparlers qui auront à nouveau lieu au Kazakhstan. 

En effet, les représentants de la soi-disant « opposition armée syrienne », un agrégat de terroristes multi nationaux, ont confirmé leur participation à une réunion internationale à Astana sur le règlement du conflit en Syrie, a annoncé samedi le ministre des affaires étrangères kazakh Kairat Abdarakhmanov.

Managée par la Turquie, cette « opposition » en pleine reculade retrouve-t-elle la raison ou alors c’est la Turquie qui rétropédale ?

1 commentaire

  1. « L’opposition syrienne » ne représente pas le peuple syrien, mais plutôt un conglomérat d’intérêts allant de ceux du régime de Tel Aviv, en passant par les intérêts de la Turquie d’Erdogan, du Qatar, d’Arabie Saoudite, jusqu’aux intérêts de l’OTAN..bref..elle n’a rien de syrien cette « opposition » voilà donc pourquoi elle est rejetée par l’écrasante majorité du peuple syrien qui voit en elle un ramassis de traîtres et de terroristes ayant contribué à la destruction et aux saccages de leur Nation.
    Et effectivement, si elle rejoint les pourparlers d’Astana, ce n’est que parce-que l’Armée arabe syrienne l’a (elle est Daech, Al Qaïda..) ont été, ou en voie, d’être laminé militairement.

LAISSER UN COMMENTAIRE