PARTAGER

MamAfrika TV |  Par Allain Jules

LONDRES, Royaume Uni (06h53) – Alexander Boris de Pfeffel Johnson, dit Boris Johnson, le ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni mérite bien son appellation de « fou ». Il a déclaré, pince-sans-rire, à la Chambre des communes mardi qu’il veut préserver les institutions de l’Etat de la Syrie tout en « décapitant le monstre », à savoir, le président syrien Bachar Al-Assad.

« L’essentiel sera d’avoir un processus politique qui préserve les institutions de l’Etat syrien tout en décapitant le monstre », a affirmé le monstre anglais – un vrai-, qui se croit tout permis. Le fou et cuistre avait annulé son voyage en Russie récemment.

Toujours dans la provocation bête et méchante, il avait proposé à la Russie de rejoindre la coalition menée par les Etats-Unis en Syrie, comme si la leur poursuivait un but juste. Chacun sait que ces derniers soutiennent des groupes armés sans l’aval de l’ONU. Pire, ils sont les sous-traitant des forces du mal du Golfe.

4 COMMENTAIRES

  1. C’est ce monstre qu’il faut mettre dans une cage avec les singes de son espèce! Les dirigeants anglais par leurs actes vils mettent un taré ridicule qui n’a rien dans la tête et ailleurs ministre des AE???

  2. Monsieur n’est pas digne de ce poste des affaires étrangères, rien qu’à voir sa tête, sa coiffure et son style on a l’impression d’être face à un monstre, un psychopathe, un malade mental ayant échappé à son asile psychiatrique. Il est urgent que cet individu subi une évaluation comportemental afin de juger s’il est bien au bob endroit où s’il faut l’interner.
    Qui donne le droit à ce type de juger les autres .il n’a nullement le droit de dire à la Syrie ni au peuple syrien ce qu’il faut faire. Mr jonshon go to hell ,you are crazy look, to your self idiot

LAISSER UN COMMENTAIRE