PARTAGER

MamAfrika TV l Par Allain Jules

RAQQA, Syrie (10h03) –  Daesh est au plus mal. Il ne lui reste que quelques soubresauts. Le regain d’activité de l’Armée arabe syrienne au sud de Raqqa met à mal le commerce de pétrole de Daesh. Le groupe terroriste est en grande difficulté après une série de gains de l’Armée arabe syrienne dans le sud de la campagne de Raqqa.

Dirigés par leurs Forces du Tigre, l’Armée arabe syrienne a libéré une demi-douzaine de champs de pétrole des mains des militants de l’État islamique (Daesh) hier matin, ce qui a entraîné une autre grande perte pour le groupe terroriste susmentionné.

Les soucis et problèmes de l’État islamique s’accentueront sans doute dans les prochains jours, avec la poussée des Forces du Tigre plus au sud-est de Raqqa. En effet, ces zones, situées entre cette province et les environs de Homs sont très riches en puits de pétrole.

Néanmoins, avant d’aller au sud-est, l’Armée arabe syrienne continuera probablement à pousser vers le sud de Raqqa, ce qui mettra davantage en péril le commerce du pétrole et le bastion de Daesh en Syrie centrale…

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE