PARTAGER
Ruba Alhajali

MamAfrika TV | Par Rues Des Mondes

Notre consœur Ruba Alhajali, l’envoyée spéciale de la chaîne d’information syrienne Al-Ikhbaria à la conférence de Genève 6, s’est vue hier mardi 16 Mai 2017 expulsée de l’immeuble de l’ONU suite à une plainte présentée par la délégation de « l’opposition armée » à l’ONU à Genève, imputant à la journaliste le non-respect de la déontologie de la presse.

Ruba n’a rien fait de plus que d’appeler un chat un chat. Elle attendait les membres de la délégation de « l’opposition armée » à l’entrée de l’immeuble de l’ONU pour faire son travail quand elle a annoncé dans son micro : « Je suis en direct de Genève avec le criminel Mohammad Allouche, chef de l’armée de l’Islam. » Outré, ce dernier a protesté réclamant à Ruba de l’appeler comme il se doit. Et de répondre elle lui a posé la question : « Comment voulez-vous que je vous appelle, Monsieur le révolutionnaire mercenaire terroriste par exemple? »

Ruba est interdite d’entrée dans l’immeuble de l’ONU où se déroulent les pourparlers de paix entre les représentants du gouvernement syrien et la délégation des groupes terroristes. Mais elle continue à les filmer même de loin et à les qualifier de mercenaires criminels qui se baladent en costards à Genève.

(Source)

3 COMMENTAIRES

  1. J’aime bien son émission à la TV syrienne où elle invite des dizaines de personnalités politiques et analystes. Elle est cultivée, politisée et courageuse!

  2. La représentante de la Chaîne TV Syrienne a parfaitement jouée son role de Journaliste et n’avait « traité un Rat comme un Rat » mes Respect Ruba .

LAISSER UN COMMENTAIRE