PARTAGER

MamAfrika TV |  Par Allain Jules

MOSCOU, Russie (06h06) – Le président russe Vladimir Poutine est un homme qui a toujours eu une longueur d’avance sur ses adversaires, d’où son calme légendaire. Vladimir Poutine songe à faire décoller des avions militaires, tels que le Mig 31 ou le SU-34, à partir de cette base militaire secrète située dans l’Arctique. Enfin, plus secrète maintenant…

En effet, pour la première fois, le gouvernement russe a dévoilé des photos de sa nouvelle base militaire construite dans l’Arctique. Elle est destinée à des usages particuliers, de contrôle, de postes de commande, de garages pour les véhicules militaires et spéciaux, d’entrepôts et d’installations de stockage spécialisées.

Cette belle base militaire dessinée aux couleurs du drapeau russe (blanc – bleu – rouge), baptisée « Tréfle arctique », dispose aussi d’une centrale énergétique autonome. Certaines parties de cette infrastructure restent cependant top secrètes. En effet, des zones ultrasensibles ne peuvent être dévoilée au public.

150 soldats

Depuis la chute de l’ex-URSS (1990-1991), la Russie n’avait jamais érigé une base militaire aussi importante. Il a fallu l’impulsion d’un vrai patriote, pour redorer le blason de ce pays qui n’a jamais songé à renverser des « régimes » qui ne lui plaisent pas, ou aller faire la guerre, illégalement, à des pays riches en pétrole ou gaz. Suivez mon regard.

Cette base ultra sophistiquée, loin des bases américaines souvent spécialisées en torture, a été construite sur cinq étages. 150 soldats cohabitent sur la Terre Alexandra de l’archipel François Joseph. Ils pourraient même survivre de manière complètement autonome pendant 18 mois sous un froid polaire. On y trouve également une salle de cinéma, des tables de ping-pong et de billard, entre autres.

Moscou songe à faire décoller des avions militaires, tels que le Mig 31 ou le SU-34, à partir de cette base militaire. Cette région de l’Arctique est l’une des plus convoitées dans le monde. Selon le Daily Mail, elle regorge des réserves de pétrole et de gaz estimées à 412 milliards de barils de pétrole. En 2017, le ministère russe de la Défense entend mettre en exploitation plus d’une centaine d’installations d’infrastructure militaire majeures en Arctique.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE